18h30, Motoco – THE SLEEP OF REASON PRODUCES MONSTERS (Mariam Rezaei, Mette Rasmussen, Gabriele Mitelli & Lukas Koenig), STILL HOUSE PLANTS, Zam Zam DJ Set Residency, After Party with Surprises

←   Programmation

Samedi 24 août
21h   ~   Motoco, 11 rue des Brodeuses, Mulhouse

Plein tarif : 20 € (inclus l’accès à l’ensemble de la soirée du samedi 24 août à Motoco).

A partir de 18h30 : DJ Set Zam Zam, food trucks, bar Météo (softs avec jus de fruits bio, maté etc, vins natures, cidre artisanal et local de chez Cidresens, bières artisanales et locales de la brasserie S’Humpaloch).

18h30 – 23h30 : DJ SET Zam Zam (en extérieur, accès libre).

21h : Concerts de Still House Plants et The Sleep of Reason Produces Monsters (à l’intérieur, plein tarif 15 €).

Privilégiez les mobilités douces. Le site est accessible à vélo (arceaux à vélos à l’entrée du site). La navette gratuite du festival partira à 19h de l’Hôtel Mercure pour Motoco (après le concert de Ingrid Schmoliner au Temple Saint-Etienne).

Départ de Motoco pour le Centre-Ville (via le Camping de l’Ill et l’Auberge de Jeunesse) à minuit et 2h.

THE SLEEP OF REASON PRODUCES MONSTERS (Grande-Bretagne / Danemark / Italie / Autriche)

Mariam Rezaei, platines I Mette Rasmussen, saxophone I Gabrielle Mitelli, cornet et trompette piccolo I Lukas Koenig, batterie

Nouveau quatuor incendiaire émanant de la DJ expérimentale anglaise Mariam Rezaei, The Sleep of Reason Produces Monsters affirme une approche quasi punk de l’impro libre, en s’appuyant sur des éléments de jazz, de noise, de hip-hop, de techno et de musique contemporaine pour créer un maelström sonore qui échappe aux catégories et aux conventions, avec ses mélodies de vocoder iranien, ses riffs de guitare doom, son saxophone hurlant, sa batterie torrentielle, sa trompette sauvage, ses chants cosmiques et ses nouvelles formes extatiques. Un groupe de fête monstrueux, qui pioche à tout va dans l’histoire du jazz pour monter un magasin complètement fou d’énergies vitales et chaotiques ! 

An incendiary new quartet from English experimental DJ Mariam Rezaei, The Sleep of Reason Produces Monsters asserts a quasi-punk approach to free improv, drawing on elements of jazz, noise, hip-hop, techno and contemporary music to create a sonic maelstrom that eludes categories and conventions, with its Iranian vocoder melodies, doomy guitar riffs, howling saxophone, torrential drums, wild trumpet, cosmic chants and ecstatic new forms. It’s a monstrous party band, with jazz history thrown in for good measure to create a crazy storehouse of vital, chaotic energy! 

STILL HOUSE PLANTS (Grande-Bretagne)

Jessica Hickie-Kallenbach, voix I Finlay Clark, guitare I David Kennedy, batterie

Still House Plants joue une sorte de post-rock improvisé infusé au R&B, aux rythmiques magnifiquement fracturées. Le trio est l’un des groupes de rock expérimental les plus excitants du moment, capturant des tempos irréels qu’il modifie à sa guise par de simples regards télépathiques. Le groupe applique les tropes de la musique électronique (samples, breaks, boucles) dans la manière dont il construit, ou plus exactement déconstruit, des chansons avec seulement une guitare, une voix et une batterie.

Still House Plants play a kind of improvised R&B-infused post-rock, with beautifully fractured rhythms. The trio is one of the most exciting experimental rock bands of the moment, capturing unreal tempos that they alter at will with simple telepathic glances. The band applies the tropes of electronic music (samples, breaks, loops) in the way they construct, or more accurately deconstruct, songs with just guitar, voice and drums.