18:00 - Chapelle Saint Jean

Ouverture sur un concert plutôt iconoclaste puisqu’on y entendra tout aussi bien du William Byrd (1728–1777) que l’improvisation la plus contemporaine. C’est là le projet qu’avait Christoph Schiller en organisant la rencontre du choeur qu’il dirige, Millefleurs, avec l’ensemble de flûtes à bec Criesconsort. Bien évidemment ce n’est pas à un improbable métissage ou crossover que l’auditeur est convié mais plutôt à la confrontation de deux univers bien moins séparés qu’il n’y paraît de prime abord. Rarement choeur d’improvisation n’aura été si convainquant et même si les choristes ne sont pas tous chanteurs de formation, il n’en reste pas moins que la qualité, l’équilibre et l’homogénéité de l’ensemble est étonnante, la cohérence impeccable. Le programme alterne pièces baroques (flûtes) et improvisations (choeur) en se croisant parfois mais sans jamais tomber dans le collage systématique et stérile. Cette ouverture suisse souligne une nouvelle fois à quel point nos voisins bâlois sont à bien des égards épatants !
— 
Einer der seltenen Improvisationschöre trifft auf ein Querflöten-Quintett und lässt barocke Musik auf zeitgenössische Klänge stoßen. Faszinierend !
— 
One of the very rare improvisation choirs meets a recorder quintet and confronts baroque music and contemporary sounds. Fascinating !

Entrée Libre

http://www.christophschiller.net/

2009
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production