Mardi 8 novembre 2005 // La Filature // Mulhouse

Enrico Pieranunzi fait non seulement partie de ces maîtres enchanteurs du clavier dont l’Italie a le secret, mais des quelques pianistes qui aujourd’hui comptent sur la scène internationale. S’il dirige à l’occasion des formations plus conséquentes ou à l’inverse se livre volontiers à l’épreuve du solo, Pieranunzi n’est jamais aussi pertinent qu’au sein du trio. Dans cet espace idéal, à la fois intimiste, recueilli et ouvert, le pianiste retrouve son élément et joue aussi bien ses propres compositions que les standards de jazz. Pianiste, compositeur et arrangeur, Enrico Pieranunzi est né à Rome en 1949. Dès l’enfance, il étudie le piano, initié au jazz par son père, guitariste. Très rapidement, il poursuit une double carrière, concertiste classique et professeur au Conservatoire de Frosinone d’une part, pianiste de jazz, compositeur et arrangeur d’autre part. En 1975, il commence à se produire avec ses propres orchestres, principalement des trios et joue avec les musiciens de jazz les plus prestigieux. Ses principales influences viennent de Bud Powell, Chick Corea, Paul Bley, et surtout Bill Evans. Le Django d’Or 1997 du Meilleur Musicien Européen lui a été décerné.

2005
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production