Vendredi 18 novembre 2005 // Noumatrouff // Mulhouse

Depuis quelques années, Olivier Sens et Guillaume Orti mettent leurs recherches en commun. L’un y développe son propre logiciel informatique, l’autre met en jeu des techniques particulières. Un parcours au cours duquel le duo se fraye un passage non conventionnel dans les méandres de l’improvisation libre, du synopsis compositionnel et de l’électroambiant. L’ordinateur, doté d’éléments d’écoute, interagit parfois de manière autonome, l’ensemble produisant un univers sonore où éléments acoustiques et électroniques se complètent et se mélangent. Il ne s’agit pas ici de musique électroacoustique (au sens contemporain) ou de musique électronique (au sens actuel), mais bien d’un objet hybride combinant ces deux univers. Ni austère, ni facile, cette musique apparaît alors comme une synthèse possible d’univers souvent opposés. La richesse et la complexité des timbres ont conduit à proposer un système de diffusion permettant la localisation précise des sources sonores dans l’espace. Le dispositif le plus approprié est la multidiffusion 4 canaux, avant Droite/Gauche et arrière Droite/Gauche. Il est ainsi possible de travailler une spatialisation permettant à l’auditeur d’être, à la fois enveloppé par le son ou à l’inverse de pouvoir séparer clairement les sources.

2005
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production