Vendredi 9 décembre 2005 // Noumatrouff // Mulhouse

Quatre moucherons prisonniers d’une flaque de boue. La terre liquide s’empare de leur corps, se déverse lentement dans leurs micro-poumons, pénètre les nanorifices de leurs carcasses et les absorbe de l’intérieur. Dans un effort de survie désespéré, les moucherons exhalent leur derniers souffles et chacun à sa manière éructe l’ironie de la vie à la face du monde. L’un tatatape, le second sisisiffle, le troisième bourbourdonne et le quatrième gragragratte. De ce brouhaha entomologique s’élève une mélodie. Les sifflements et les tappement s’élancent en un slalom hasardeux. Les bourdonnements et les grattements improvisent un dialogue insensé. Une musique approximative et tendue née de l’urgence de se faire entendre s’élève et s’offre aux oreilles réceptives.

2005
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production