3ème concert / 21 août 2001 / Noumatrouff

Le nouveau trio du batteur Lucas Niggli (qui se produit par ailleurs avec Pierre Favre, Sylvie Courvoisier, Stephan Wittwer, Roberto Ottaviano…) rassemble de jeunes musiciens de la jazzosphère helvétique qui lui permettent de conjuguer ses amours du jazz (sa puissance d’expression, ses libertés de langage) et de la musique contemporaine. Une petite formation tout terrain qui fonce, concentrée, au gré des hauteurs et des gouffres des musiques, tirant ici une révérence à la tradition, osant là un saut dans l’inconnu, son espièglerie étant la seule garantie que le sérieux de son approche ne versera jamais dans le pompeux. Car la légèreté et la pureté du son sont les caractéristiques centrales des compositions de Lucas Niggli au sein de ce groupe à l’instrumentation singulière. Et la valeur des musiciens — le grand esthète du son qu’est Philipp Schaufelberger et le paradigme du tromboniste complet qu’est Nils Wogram — garde leur grâce et leur finesse aux passages les plus complexes et les plus abstraits.

2001
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production