Passage du témoin. Dans le monde de l’improvisation, on ne soucie guère des différences géographiques ou de générations. Que Peter Brötzmann joue avec Thurston Moore et Ken Vandermark avec Big John Patton n’étonne personne. Et la vigueur de ce quartette inédit à deux ténors (dont les trois quarts forment le DKV Trio) permettra sans doute de démontrer que la leçon du sage de Wuppertal est tirée. Installé à Chicago depuis de nombreuses années, le saxophoniste Ken Vandermark est devenu là-bas l’un des principaux artisans de la renaissance et du dynamisme de la scène des musiques créatives, tant sur le plan de la vitalité des musiciens, de la prolifération des lieux (Empty Bottle, Nervous Center…), des labels (OkkaDisk, Atavistic…) dédiés à ces musiques que de l’enthousiasme du public et de la presse. Très actif en tant que leader ou co-leader (Vandermark 5, DKV Trio, The Chicago Bridge Unit, Territory Band, Tripleplay, Sound in Action Trio…) ou à travers ses diverses collaborations avec Fred Anderson, Paul Lytton, Mats Gustafsson, Joe Morris, Joe McPhee, Kevin Drumm, David Grubbs, Axel Dörner, Robert Barry, Jim O’Rourke etc., Ken Vandermark est devenu une institution de Chicago, largement saluée et récompensée.

2001
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production