12:30 / 25 août 2001 / Chapelle Saint Jean

Quand, à l’âge de six ans, on lui mit un violoncelle entre les mains, Didier Petit ne savait pas qu’il deviendrait musicien. Après treize années de conservatoire, dans une envie d’excès et de dépassement cérébral et corporel, il se tourne vers le jazz, puis vers les musiques improvisées. Magistralement marqué par le Sun Ra Arkestra et par le Celestrial Communication Orchestra d’Alan Siva auquel il participera durant dix ans, il est parallèlement enseignant puis administrateur de l’IACP jusqu’en 1989 et co-ordinateur des « Décades de musiques improvisées » en 1985-86. C’est en 1990 qu’il lance la collection de disques In Situ, afin de réaliser son désir de constituer l’utopie d’un courant. In Situ offre vingt-huit références à ce jour. Outre son propre quartette NOHC (avec Denis Colin, Daunik Lazro, Michael Nick) et sa participation au trio de Denis Colin, aux Arpenteurs et à l’ensemble Transes Européennes, il a joué avec Bruno Girard, Pablo Cueco, Carlos Zingaro, Hélène Breschand, Jac Berrocal, François Tusques, Fred Van Hove, Beñat Achiary, Roger Turner, Marylin Crispel, David Grubbs etc.

2001
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production