« Mats et moi avons pratiquement le même âge, nous venons d’horizons on ne peut plus différents et pourtant nous partageons la même culture, nous jouons du même instrument et pourtant nos styles expriment nos deux personnalités. Récemment, j’ai repris un certain nombre de compositions de Don Cherry avec le DVK Trio. Au même moment en Suède, Mats sortait un disque en hommage au trompettiste, dans un trio avec Ingebrigt Håker Flaten et Paal Nilssen-Love… et je n’en savais rien. Au cours de toutes nos conversations, nous n’avions jamais abordé ce sujet ensemble ! C’est plus qu’une coïncidence. Cela me confirme que nous ne sommes pas fous et que cette période est à nouveau riche en potentialités, bien que celles-ci ne s’expriment pas tout à fait sur le même mode que jadis. Par exemple, nous n’avons plus besoin de jouer « Cherokee », nous avons besoin de jouer « Mopti ». Tels sont nos standards. Cela ne signifie nullement que nous sommes sur le point d’oublier Charlie Parker, mais qu’on en a assez fait avec lui, nous n’avons rien à ajouter à cet endroit ». (Propos de Ken Vandermark recueillis par G.R., A. P. et D. K.)

2002
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production