16:00 / 26 août 2003 / Espace Tival

Laurent Bigot électronique, jouets.

Tout fait de bricole, de récupe, de gadgets à trois sous, Le Petit Cirque de Laurent Bigot ne repose pas pour autant sur l’anecdotique. Sur une piste d’à peine un mètre de diamètre, artistes et animaux font leurs numéros. La funambule court sur une bande magnétique, la trapéziste balance des larsens, le dompteur fait chanter des animaux mécaniques, l’aigle joue du fil de l’araignée, l’illusionniste jongle évidemment avec les sons et les objets ont la part belle. L’action nourrit le son, qui va chercher ses sources dans des données scéniques. Détournant l’écriture et nourrissant l’improvisation, des trajectoires du hasard et des mouvements perpétuels sont captés simultanément sous différents angles sonores et joués en mixage. Le Petit Cirque est un objet sonore complexe, fait de bois, de plastique, de fils, de ressorts et de fragilité. Douze petits micros vont puiser dans son corps de multiples ressources et un souffle peut le mettre en vibration. Le Petit Cirque est un cirque dont la manipulation est périlleuse, le danger de la chute étant toujours présent.

2003
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production