La musique du « Mirrorworld Quartett » n’est pas véritablement du jazz, mais n’est certainement pas du folk non plus. Quelque part entre les deux, se glissant dans les interstices et tirant sa force et son inspiration de la conjonction des deux genres, comme le laisse sentir l’instrumentation particulière du groupe. Les compositions sont signées du leader, le saxophoniste Mihaly Dresch, diplômé du Conservatoire Bela Bartok de Budapest, qui a incorporé dans son éducation classique des éléments de la musique populaire hongroise et de l’univers coltranien. Adepte, à ses débuts, d’une musique intuitive et ouverte, Dresch s’est progressivement laissé attirer par une approche plus structurée et « métissée », eu égard à la richesse des traditions de son pays. Avec son quartet, il développe le concept d’un nouveau son de groupe en utilisant des instruments anciens issus du folklore hongrois comme le cymbalum, le furulya et d’autres instruments de percussion.

2004
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production