21:00 / 26 août 2005 / Noumatrouff

Jean-Sébastien Mariage guitare, Xavier Charles surfaces vibrantes, Hervé Gudin guitare, Michel Deltruc batterie.

Xavier Charles

Clarinettiste, Xavier Charles multiplie les collaborations : Axel Dörner, Ingar Zach, John Butcher, Jacques Di Donato, Tony Buck, Ivar Grydeland, Tim Hodgkinson, Camel Zékri, Etage 34, Michel Donéda, Frédéric Blondy... En solo ou avec différentes formations, il tourne à travers l’Europe et ailleurs (Russie, Maroc, Japon, Canada, États-unis, Australie…) et travaille en relation avec différents groupes et collectifs (No Spaghetti Edition en Norvège, Chris Burn ensemble à Londres, The Ex à Amsterdam, la Philharmonie du bon vide en Lorraine).
Ses recherches musicales l’ont orienté vers un système de hauts-parleurs vibrants : des univers sonores aux frontières de la musique improvisée, du rock noisy, de l’électroacoustique qu’il partage notamment avec Martin Tetrault (Duo MXCT), Frédéric Le Junter, stéphane Levigneront et Jérôme Jeanmart (Silent Block), Hervé Gudin, Michel Deltruc et Jean-Sébastien Mariage (Wiwili), ou encore Pierre Berthet et Otomo Yoshihide. Il a également mis au point une installation voyageant dans les galeries d’art (Lille 2004, Courtrai, Albi, Vandoeuvre, Atlanta…).
Médaille d’or de l’ENM de Ville d’Avray, titulaire d’une licence de musicologie, professeur de clarinette à l’école de musique de Verdun de 1982 à 1998, il donne de nombreux stages et master class : CNSM de Lyon et Paris, diverses écoles de musique et conservatoires, au CNFPT et au CEFEDEM, et dans différents festivals (Jazz à Mulhouse, Musique Action…), et mène en outre des actions pédagogiques à plus long terme (écoles de musique d’Epinal et Gondrecourt-le-château, Grand Orchestre des Instants Chavirés, atelier d’improvisation à l’année…).
Répond à des commandes de création, notamment avec Jean Pallandre et Marc Pichelin : Paris, Los Angeles, Atlanta, Patagonie, incluant la réalisation de cartes postales sonores (Compagnie Ouie/Dire). Profondément engagé dans la vie musicale, il est membre fondateur de l’association Vu D’un Oeuf et du festival Densités.



voir toutes les participations de Xavier Charles

Hervé Gudin

Guitariste autodidacte, Hervé Gudin aime partager les expériences musicales. Une partie de l’apprentissage de la musique se fit à l’écoute de tout se qui pouvait sortir comme groupes et comme disques dans les années 70. Il aime se retrouver dans des contextes musicaux écrits ou totalement improvisés.
Actuellement ses recherches musicales s’orientent vers différentes préparations de matériaux sonores amplifiés et vers l’ utilisation élargie de la guitare électrique.



voir toutes les participations de Hervé Gudin

Michel Deltruc

Né le 31 décembre 1959 à Paris, il quitte la région parisienne pour s’installer dans l’est de la France ou rencontre des artisans de la musique au milieu desquels il évoluera pour devenir "l’alchimiste des sons" marque personnelle qui lui vaudra d’être remarqué dans l’univers musical régional.
De 1980 à 1983 il travaille avec des groupes issus de la danse et du théâtre qui l’orientent vers le jazz et l’improvisation. A la suite d’un stage de musicothérapie à Trossignen en Allemagne, il crée un atelier de percussions pour handicapés qui fonctionnera pendant 3 ans. Il participe à la création commanditée par Nancy Jazz Pulsations "SAGA DE NAJA". La même année il participe à la création du Théâtre de l’Ormont "TOM ET L’OMBRE" et se joint au trio "COLOPHON".
De 1984 à 1986 il tourne en Pologne avec Colophon et en France avec Burton Greene. Toujours avec COLOPHON il participe aux rencontres du CNAJMI au Havre ainsi qu’à la création "AFRICAN SANCTUS" de David FANSHAVE, oeuvre pour percussions - voix - bandes magnétiques. Tournée avec le GRADUS AD MUSICAM avec Carmina Burana, concert à Nancy Jazz Pulsations avec le groupe "MISTER BIRD" et enfin batteur de la création de Nancy Jazz Action "Chansons en Forme de Puzzle".
En 1991 il devient membre de l’Orchestre Régional de Jazz en Lorraine, participe à l’enregistrement du CD "Invitations de Jazzam’bar" Big Band du CIM de Bar le Duc et au festival de Monthureux-sur-Saône avec le groupe TBGM "Tes Baisers ont le goût de la mort" (rock) . De 1991 à 2000 il tourne régulièrement chaque année avec "KALIMBA"
En 1992 il participe à l’enregistrement du CD "YLLEN 4" - "1, 2, 3, et…" joue au festival de Commercy avec TBGM.
En 1993 il compose "la 20ème Pulsation" pour l’édition NJP 93, participe au festival de Commercy avec Yllen 4 et au spectacle de rue avec le groupe OSMOSIS à Lille. En 1994 il participe au spectacle musical de Robert Hébrard (GRIMUS) "La romance de la Luna", est percussionniste du big band "Nomadic", joue avec le big band "Sweet Lorraine" et participe au spectacle de rue TELESCOPAGE avec MUSICA-BRASS : L’AVANT GARDE REPUBLICAINE rencontre Canards sauvages.
En 1995 il crée le groupe "CHASS’SPLEEN" dont il est le principal compositeur et tourne en Lorraine et en Normandie. Il intègre le BIM "Brigades d’Interventions Musicales" de Luciano PAGLIANI avec qui il donnera des concerts tous les ans jusqu’en 2000. La même année, concerts et animations avec YOSHK’O SEFFER qu’il rencontre au sein du Big Band Sweet Lorraine. Avec le NOMADIC il rencontre la chanteuse Annick NOZATI.
En 1996 il crée un "DUO" avec le pianiste Ivan GRUSELLE (piano - percussions), tourne avec Chass’Spleen au Festival de Commercy et de Lignano en Italie.
En 1997 il tourne avec le DUO GRUSELLE / DELTRUC au CCAM de Vandoeuvre et au Festival des Trinitaires de Metz. Avec les "Tapageurs" (fanfare de rue) il donne des concerts à Belfort et Sarreguemines. Il participe à la création "IMMER - FRISSON" d’Yvon GRUSELLE à l’édition 1997 du Festival de Musique Action International de Vandoeuvre. Avec les B.I.M. joue aux festivals de Soulac, Gouvy (Belgique), Uzeste, Clervaux (Luxembourg), Nuits de Longwy. Nouvelle création musicale de Luciano Pagliani "De fer et de Feu" et enregistre le CD "Bal pour les Enfants" avec "Les gens de Lorraine".
En 1998 il participe au Festival de cinéma / musique "AYE-AYE NANCY" avec le DUO GRUSELLE / DELTRUC, au ciné-concert du Festival NJP 98 avec "La croisière du Navigator" de Buster Keaton, à la Fanfare "Quelques Fiers Mongols" sur la musique de Led ZEPPELIN et donne des concerts avec ce groupe à Neufchâteau et au TGP de Frouard. Il participe au groupe de musique improvisée "ABSTRACK" à une soirée APHERGIS à Strasbourg et au Festival de Mulhouse. Avec les B.I.M., il joue dans le cadre des "Nuits Culturelles" de Nancy, du Festival de Rians (Gironde) de Luz-St-Sauveur (Pyrénées), des Trinitaires de Metz.
En 1999 le duo DELTRUC/GRUSELLE se produit au Festival MAI de Vandoeuvre, avec la fanfare "Quelques Fiers Mongols" il joue au festival d’Aurillac, des Croches et de la Lune de Verfeil sur Seille, avec ABSTRACK il joue au festival de Mulhouse avec Jean-Marc Montera et Claude Barthelemy.
En 2000/2001 : ABSTRACK est en résidence avec Claude Barthelemy et donne un concert à la Filature de Mulhouse. ABSTRACK et le Duo Deltruc/Gruselle participent au concours de Jazz en Franche-Comté et obtiennent le 1er et 3ème prix. Avec GRADUS AD MUSICAM il participe aux spectacles "Tapage" et "Hommage à Silvestre Revualtas" produit à la Salle Poirel de Nancy et à Dieue-sur-Meuse. Avec la Fanfare "Quelques Fiers Mongols", tournée à Lyon, Périgueux, St Géours de Marenne, Luz-St-Sauveur, Oloron Ste-marie, Mauléon, Annecy, Qimper, Nevers, Paris New Morning (festival des Fanfares) Lourdes, Chartres, Loches, Falck, Ligny-en-Barrois, Prisons de Toul et d’Ecrouves, Tarbes, Puylaurens, Parthenay, Metz. Il accompagne YARMO stage de danse contemporaine au Ballet de Nancy.
Avec KALIMBA il monte un spectacle pour enfants "Ougla et les sons" qui tourne en Lorraine et en Saône et Loire. Reprise de AFRICAN SANCTUS avec GRADU AD MUSICAM. Concerts au Musée d’Art Moderne de Strasbourg avec ABSTRACT ; avec le Duo GRUSELLE / DELTRUC Ciné-concert sur "Freaks" de Tod Browning dans le cadre d’une co-production CCAM - CROUS à Nancy, Metz et Gérardmer ; avec CU2 "Compagnie d’Urgence II" création du spectacle "Chroniques du Pire" (lectures mises en scène) avec Véronique Deltruc - Mougin et Ivan Gruselle ; avec le Ballet National de Nancy il participe au spectacle "DRASTIC REMIX - chorégraphie de Carole ARMITAGE, musique de Rhys CHATAM co-produit par le Centre Culturel André Malraux de Vandoeuvre et le Ballet National de Nancy qui auront lieu à l’Opéra de Nancy et dans l’amphithéâtre de Chateauvallon. Toujours en 2001 il rejoint le groupe de musique improvisée "Et Bizarre" programmé au Festival de Mulhouse.
Avec le collectif EMIL 13 il participe aux "Cartes Blanches" de Ivan Gruselle, Pierre Boespflug, Joseph Sardin et Jean-Luc Capozzo, Jean-Luc Déat et Hervé Perrin. Enfin crée "SPHERE" spectacle musical au pays des Charmes pour l’association Scènes, Territoires et Foyers Ruraux des Vosges.
En 2001 avec Jacques Tellitocci, Charlie Davot, et Jérôme Hulin, il crée le groupe 4 percussions pour répondre à la commande d’une œuvre par le label EMD (Les Etonnants Messieurs Durand) qui sera créée dans le cadre du programme JazzForum à Nancy (Forum-Irts) et à Metz (Caveau des Trinitaires) en mai 2002.
2005 : enregistrment de l’Album "Tambours sans Trompettes" avec le groupe TH8 produit par le label EMD (sortie prévue janvier 2006)



voir toutes les participations de Michel Deltruc

Pour commencer, il y a le chaos. Des grésillements de nature indéterminée se croisent et s’empilent, des évènements brusques traversent le champ auditif. Une mer de sons monte peu à peu, d’où émerge le battement régulier d’une batterie aux roulements dévastateurs. A ce moment-là seulement, on identifie certains des sons environnants pour ce qu’ils sont, des rugissements d’amplis et de guitares malmenées. Il ne s’agit résolument pas de post-rock, tant le côté plaisant ou éventuellement planant d’une musique basée sur les riffs et la répétition a été laissé de côté, au profit d’une énergie sombre puisée au cours de la free music. (….) Le nom du groupe lui-même se pose en revendication « libertaire », en évoquant l’interventionnisme de l’administration Reagan pendant les années 80 en Amérique centrale : sur la route menant à la ville de Wiwili, des « contre-révolutionnaires » soutenus par la CIA ont abattu, en juillet 86, trois coopérants européens qui travaillaient sur des projets humanitaires avec les Nicaraguayens. Parmi eux, le militant français Joël Fieux, natif du Jura, tout comme Hervé Gudin, instigateur du quartet. (Thibaut Lemoine)

2005
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production