Anthony Laguerre, composition et diffusion / Léa Koster, percussions / Théo His-Mahier, percussions / François Papirer, percussions / Enrico Pedicone, percussions

Tarif : 20 € la soirée
Carte Culture : 6 €
BILLETTERIE EN LIGNE

Le travail d’Anthony Laguerre pour batterie amplifiée avait fait sensation à Météo 2019 lors d’un concert solo mémorable à KMØ. Avec « Myotis V », il développe cette approche avec les Percussions de Strasbourg, montant encore un peu plus le curseur des volumes et des nuances.

Depuis 2017 Anthony Laguerre a entamé une recherche autour de la batterie amplifiée avec son solo Myotis. Dans ce cadre, le premier geste artistique a été d’aller vers l’énergie rock, qui est l’essence de la musique qu’il joue depuis 20 ans. Dans un second temps, il a longuement orienté sa recherche vers la nuance pianissimo. En cherchant l’opposé de son énergie primaire, il a trouvé comment mettre en jeu des sons inaudibles en les amplifiants grâce à des microphones. L’ajout de hauts parleurs sur la batterie a amené une dimension supplémentaire et a énormément nourri la matière sonore. Jouer ces sons lui a très vite donné envie de les entendre déployés, joués et interprétés par d’autres musiciens. Le projet est de composer une pièce pour
un ensemble de percussionnistes pour leur faire jouer toute la palette de sons possibles contenus dans cette musique.
Anthony a choisi de travailler avec un ensemble de percussionnistes qui se connaît et qui a son propre son, dans le but d’aller à l’essentiel, d’apporter sa vision sonore des percussions et de la transmettre. Les Percussions de Strasbourg et leurs histoires offrent un champ de recherche énorme quant à leurs immenses compétences techniques d’exécution et le nombre d’instruments qu’ils ont à leur disposition. Se lier aux percussions de Strasbourg permet de bénéficier d’une écoute singulière, d’un jeu
particulier et la découverte d’une banque de son toujours en mouvement.
Ce projet de création avec un quatuor ne pourrait se faire sans l’appui et la complicité de Minh-Tâm Nguyen, directeur artistique des Percussions de Strasbourg.

Since 2017 Anthony Laguerre started a research around amplified drums with his solo Myotis. In this framework, the first artistic gesture was to go towards the rock energy, which is the essence of the music he has been playing for 20 years. In a second time, he has long directed his research towards the pianissimo nuance. Looking for the opposite of his primary energy, he found a way to bring inaudible sounds into play by amplifying them with microphones. The addition of loudspeakers on the drums brought an extra dimension and enormously nourished the sound material. Playing these sounds quickly made him want to hear them deployed, played and interpreted by other musicians. The project is to compose a piece for
The project is to compose a piece for an ensemble of percussionists in order to make them play the whole range of possible sounds contained in this music.
Anthony chose to work with an ensemble of percussionists who know each other and who have their own sound, in order to go to the essential, to bring his vision of percussion sounds and to transmit it. The Percussions de Strasbourg and their history offer an enormous field of research in terms of their immense technical skills and the number of instruments they have at their disposal. Joining the Percussions de Strasbourg allows one to benefit from a singular listening experience, a particular
and the discovery of a sound bank always in movement.
This creation project with a quartet could not be done without the support and complicity of Minh-Tâm Nguyen, artistic director of the Percussions de Strasbourg.

Une Production MOTRICE
Coproduction : CCAM de Vandœuvre-lès-Nancy / Festival Météo Mulhouse / Les Percussions de Strasbourg
Avec l’aide de la DRAC Grand Est, de la Région Grand Est et de la Ville de Nancy.

SAMEDI 28 AOÛT
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production