Susana Santos Silva, trompette (Portugal)

La trompettiste Susana Santos Silva, seule avec sa trompette, explore le son de l’Église Sainte-Marie, sa longue réverbération. Elle expérimente de nouvelles idées, dialogue avec l’écho, profite de la réponse donnée par les murs de pierre. La musique, presque magique, se libère de la trompette et y retourne, transformée par l’architecture, pour revenir à nouveau dans la pièce, dans un continuum. Il y a une tension entre les murs, qui déclinent les sons, et la trompette qui cherche à les élargir, renouvelant l’esprit et la poétique de ce lieu. Il y a une tension entre les murs, qui déclinent les sons, et la trompette qui cherche à les élargir, renouvelant l’esprit et la poétique de ce lieu.

The trumpet player Susana Santos Silva, alone with her trumpet, explores the sound of the Church of Saint Mary, its long reverberation. She experiments with new ideas, dialogues with the echo, takes advantage of the response given by the stone walls. The music, almost magical, frees itself from the trumpet and returns to it, transformed by the architecture, to come back into the room again, in a continuum. There is a tension between the walls, which decline the sounds, and the trumpet which seeks to enlarge them, renewing the spirit and the poetics of this place. There is a tension between the walls, which decline the sounds, and the trumpet which seeks to widen them, renewing the spirit and the poetics of this place.

SAMEDI 28 AOÛT
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production