12:30 // 23 août 2005 // Chapelle Saint Jean

Estonien installé à Berlin, Leonid Soybelman est imprévisible. On le connaît principalement au sein de Klekta Red où il donnait la réplique à Andy Moor et Tony Buck ou encore de Ne Zhdali, rare groupe ex-soviétique à avoir franchi les frontières. La parenté avec Eugène Chadbourne est évidente. Le même plaisir de jouer, le même penchant pour la musique populaire, les chansons et les mélodies traditionnelles, le tout sur fond de guitare électrique post-punk. Un concert de Leonid Soybelman c’est donc un peu de tout cela, mais ça peut aussi très bien être autre chose.

2005
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production