27.08.2014 - Chapelle Saint-Jean - 12:30

Prolifique semble encore trop faible pour décrire le batteur américain Chris Corsano. Autant à l’aise dans l’improvisation libre que dans le free-jazz, l’avant-rock ou la noise music, celui qui a croisé les routes de Björk, Joe Mc Phee ou encore Sir Richard Bishop a surtout amené les désormais courantes « techniques étendues » vers des mondes sonores inouïs que nous pensions inaccessibles. Alors que le globe est cartographié, référencé jusque dans ses moindres recoins, Corsano est, lui, déjà en train d’explorer les confins intersidéraux. Et les percussions de muter, tour à tour, en cithare exténuée, guitare préparée, tôle électrifiée, carillons répétitifs…
_ _ _

The word “prolific” hardly suffices to describe the American percussionist Chris Corsano. Equally at ease in free improvisation, free jazz, experimental rock, and noise music, Corsano – who has crossed paths with Björk, Joe McPhee, and Sir Richard Bishop – has above all led the now-familiar “extended techniques” to unheard-of worlds of sound, previously thought to be unattainable. Though the globe has been mapped and its tiniest nooks have been catalogued, Corsano is already exploring the farthest reaches of outer space. And percussion instruments mutate, one by one, into a worn-out zither, a prepared guitar, electrified sheet metal, repeated bells, etc.

2014
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production