Du 26 au 30 août 2013

IMPROVISATION : MAÎTRISE ET LACHER PRISE

15 stagiaires
Tous instruments
En français

Depuis 25 ans, Didier Petit propose une musique singulière qui écoute le Monde, une aventure autour d’un violoncelle gratté, chanté, frotté, piqué. Infatigable voyageur, il parcourt le globe en quête de rencontres et d’échanges inédits, que ce soit avec des musiciens de la scène free américaine (de Marilyn Crispell à Joe Morris, Hamid Drake ou Nicole Mitchell), la scène de l’improvisation européenne (Fred Van Hove, Edward Perraud, Roger Turner, Carlos Zingaro…) ou avec les musiciens traditionnels chinois.
Curieux et touche-à-tout, cet acteur essentiel de l’improvisation française est par ailleurs conseiller musique auprès de l’Observatoire de l’Espace du Centre National d’Études Spatiales (CNES) et de son festival Sidération, fondateur de la collection de disques in situ, et collabore régulièrement avec des plasticiens, acteurs, écrivains, apiculteur et poètes.

ce qu’il en dit :
"Notre environnement, notre éducation et nos conditionnements nous poussent bien souvent à nous spécialiser dans un domaine que nous connaissons déjà, ce qui nous amène souvent à stopper le processus de la découverte, à nous inhiber en quelque sorte. Ensemble, nous ouvrirons la porte à d’autres horizons, nous briserons les frontières. Nous nous intéresserons aux rôles du hasard et de l’accident dans la pratique de l’improvisation. Nous aborderons la question du "n’importe quoi mais pas n’importe comment", de la maîtrise, du lâcher prise, et d’autres notions qui me sont chères : la notion de temps dans l’improvisation, celle de la poésie du corps et celle de la musique comme un "État originaire" d’avant la langue."

2013
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production