24 août 2007 // 21h00 // Noumatrouff

Il y a des traditions que l’on adopte avec plaisir. Celle par exemple qui veut que l’on déguste un verre de vin à la sortie d’une chapelle… Une autre (acceptée avec une joie au moins égale) est celle d’un concert résolument rock (voire punk) dans le cadre du festival. Historiquement The Ex avait inauguré cette règle qui fait depuis jurisprudence.
Mattin n’a a priori que peu à faire avec le jazz. Par contre le punk-rock, il aime bien ça ! Mattin est cet énergumène, poil à gratter de l’impro, de l’expérimental, du conceptuel, de la performance, empêcheur de tourner en rond des musiques innovantes. Lorsqu’il s’attaque à un idiome aussi balisé que le rock, il s’en donne à cœur joie. En compagnie de deux compatriotes espagnols, il sème une incroyable zizanie dans nos repères et prend un malin plaisir à jouer avec nos nerfs. Tantôt au format rock-noisy (refrains, couplets et compagnie) tantôt au format moulinette-conceptuelle (minimalisme brut, explosions bruitistes). Bref, Billy Bao est un groupe imprévisible (et c’est tant mieux) alors à quoi bon pronostiquer…

2007
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production