23 août 2007 // 18h00 // Noumatrouff

Lorsque vous demandez à Noël Akchoté les ensembles qui constituent son actualité, il commencera par vous répondre : aucun ! Et puis finalement, on s’aperçoit qu’il n’en est rien. Qu’il existe bel et bien quelques fidélités (Costes), des surprises (Bennink) et aussi des rassemblements secrets dont ce trio n’est pas des moindres. Qui savait que le très multicartes Beresford croisait ainsi la route d’un ancien Stock, Hausen & Walkman et d’un guitariste français expatrié ?
Par contre, pour parler d’un tel groupe, le littérateur amateur est dans un flou absolu. Beresford est principalement pianiste mais jouera ici des instruments électroniques (il pratique également la trompette, l’euphonium, la basse électrique). Sharpley faisait partie d’un groupe qui a marqué son temps : Stock, Hausen & Walkman et dont l’electro-naïve-baroque fut un bonheur pour pas mal de monde.
Alors voilà, si l’on ajoute à cela l’intérêt d’Akchoté pour les télescopages, les musiques pop et les univers tordus, chacun doit s’attendre à trouver là l’un des groupes les plus étranges de ce festival.

2007
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production