Jeudi 17 août, Hombourg – KOONDA HOLAA

←   Programmation Météo Campagne

Jeudi 17 août
20h   ~   Complexe Sportif de Hombourg

Concert gratuit Buvette et petite restauration sur place

🌍

Tchéquie

Koonda Holaa : guitare et voix

Là où Koonda Holaa passe, l’herbe repousse toujours. Peut-être même dans le désert de Mojave où cet anachorète du blues a longtemps mené une existence solitaire avec son camion et sa guitare, loin de toute abondance. Là où Koonda Holaa joue, c’est inévitablement la même sidération admirative dans le public, envoûté par ses chansons d’allure mystique, qui rappelle les grandes heures de John Lee Hooker, avec sa voix de chaman bourru. Point d’artifice ni d’exubérance dans ses sets intimistes : Kamil (de son prénom) est un humble sorcier. Ses compositions basées sur des boucles imprégnées de blues ont un dynamisme et une gravité qui vous font croire qu’il vient de se traîner hors des marécages du Mississippi à la recherche du salut. Et malgré le sarcasme mordant, il pourrait bien le trouver.

Wherever Koonda Holaa goes, the grass always grows back. Perhaps even in the Mojave Desert, where this blues anchorite has long led a solitary existence with his truck and his guitar, far from any abundance. Wherever Koonda Holaa plays, it’s inevitably the same admiring awe in the audience, spellbound by his mystical songs, reminiscent of John Lee Hooker’s heyday, with his gruff shaman voice. There’s no artifice or exuberance in his intimate sets: Kamil (first name) is a humble sorcerer. His compositions, based on blues-infused loops, have a dynamism and gravity that make you believe he’s just dragged himself out of the Mississippi swamp in search of salvation. And despite the biting sarcasm, he just might find it.