Il est probable qu’il existe un embranchement premier dans le parcours de quasiment tous les artistes. D’un côté ceux qui choisissent de régulièrement remettre l’ensemble de leur pratique en jeu et en question et ceux qui semblent faire la même chose depuis 45 ans en une ligne continue et déterminée. Or en dépit des apparences, il n’est pas rare que les premiers continuent au fond à faire la même chose que depuis toujours tandis que les seconds sont finalement en perpétuel mouvement.
À ce petit jeu des classifications, Brötzmann est clairement dans la seconde catégorie. La ligne claire et directe qui a fait de lui l’un des piliers de la free music européenne a traversé l’histoire avec une splendide indifférence aux modes et aux soubresauts du marché. Certes un peu plus lyrique aujourd’hui que lors du Machine Gun de 1968, la musique de Brötzmann reste cependant un cri, une déchirure du silence et du temps. Ici en compagnie de la plus belle rythmique jazz-rock-noise qui soit donnée d’entendre en Suisse (Steamboat, William Parker trio, KK Null). Inutile de prendre des détours : du Brötzmann boosté aux kilowatts !

Der König der europäischen free music verliert in einem Noise-Rock Kontext nichts von seiner Energie oder seiner Lyrik. Beißend !

The king of European free music in a rock noise context has lost nothing of his energy, commitment and lyricism. Mind-blowing !

http://www.marinopliakas.com/
http://www.michaelwertmueller.com/

Tarif de la soirée : 20€

Tarif Carte Culture : 5,50€

Tarif de la soirée pour le concert : 5€

2009
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production