21:00 / 1er Concert / Noumatrouff

Jean-Luc Guionnet saxophone, Bertrand Denzler saxophone, Frédéric Blondy piano, Jean-Sébastien Mariage guitare, Edward Perraud batterie.

Jean-Luc Guionnet

Jean-Luc Guionnet
France
saxophone
compositeur, plasticien et théoricien

Cela ne fait aucun doute que Jean-Luc Guionnet est une figure centrale des scènes de musiques improvisées de ce début de millénaire. Même si on le voit le plus souvent derrière son saxophone alto, il joue également des instruments électroniques, de l’orgue et du saz (instrument traditionnel turc). Il compose de la musique électro-acoustique (seul ou par exemple avec Éric La Casa) et réalise des installations plastiques à dimensions sonores ainsi que des programmes pour la radio.
À cheval entre la musique improvisée radicale (post-AMM), les nouvelles scènes "réductionnistes" et l’improvisation libre, il multiplie les collaborations auprès de musiciens variés et internationaux : Eric La Casa , Seijiro Murayama , Eric Cordier, Franck Gourdien, Edward Perraud, André Almuro, Pascal Battus, Benjamin Duboc, Philipp Samartzis, Marc Baron, Mattin, Bertrand Denzler, Frédéric Blondy, etc.

En penseur et théoricien des musiques et des arts d’aujourd’hui, Jean-Luc Guionnet publie également régulièrement des textes sur sa pratique ou celle des autres.

http://www.jeanlucguionnet.eu/



voir toutes les participations de Jean-Luc Guionnet

Frédéric Blondy

Après des études de Mathématiques et Physique à l’université de Bordeaux, Frédéric Blondy se consacre entièrement à l’étude du piano. Tout d’abord à travers le jazz puis à travers des études classiques menées à Bordeaux, au Conservatoire National, puis à Paris en compagnie de Marie-Christine Calvet, au Centre International de Piano, où il a pu approfondir son approche “corporelle” de l’instrument.

En tant qu’improvisateur, Frédéric Blondy s’est produit dans de nombreux festivals et salles de concerts en Europe, en Amérique du Nord, au Moyen-Orient et en Asie. Il a eu l’occasion de travailler avec de nombreux musiciens tels que Paul Lovens, Rhodri Davies, Lê Quan Ninh, Michel Doneda, Joëlle Léandre, Urs Leimgruber, Thomas Lehn, Daunik Lazro, Radu Malfatti, John Tilbury, Otomo Yoshihide, Gustafsson,.... et de développer un travail approfondi en formation avec des groupes tels que Hubbub, Ethos.



voir toutes les participations de Frédéric Blondy

Edward Perraud

Il commence la guitare à l’âge de huit ans, puis apprend le trombone et la percussion classique au CNR de Rennes. Après une maitrise de musicologie à l’université de Rennes, il intègre dès 1996 le cursus doctoral de l’Ircam avec Hugues Dufour où il obtiendra un DEA concernant l’analyse de la musique de tRistan Murail. Il entre au CNSM de Paris dans la classe de Michael Levinas la même année où il obtient un 1er d’analyse deux ans plus tard. Aujourd’hui Doctorant sous l’égide de Jean-Marc Chouvel, il travaille sur la généalogie de l’idée en musique.
La musique classique, la musique contemporaine, le jazz, la musique indienne et l’improvisation libre marquent profondément son jeu de percussionniste. On le retrouve aussi bien sur la scène du jazz moderne (Y.Robert, S. Kassap, Joe Rosenberg…) que dans l’improvisation libre (Duo Calx avec Jean-Luc Guionnet, Hubbub…), la musique contemporaine (compositeur) ou la scène rock alternative (Tempsion, BIG…).
On compte aujourd’hui une quarantaine de disques sur de nombreux labels du monde entier. Il crée son propre label en 2005 (Quark-records, sur lequel il sort un CD du trio Das Kapital).
Depuis 2005 une importance pour lui de participer à des projets plus vastes ne touchant plus la seule musique se fait ressentir. Il est musicien et comédien dans une pièce de Jan Fosse.
Il rencontre le cinéaste Nicolas Humbert (Step across the border), de cette rencontre nait le projet itinérant Cinéma/Musique Wonderland qui voit le jour en 2006 avec les cinéastes Nicolas Humbert et Martin Otter et les musiciens de Das Kapital.
Depuis 10 ans, il a joué avec beaucoup de musiciens des scènes européennes et américaines tels que Paul Rogers, John Butcher, John Edwards, Johannes Bauer, Bernard Lubat, Michel Portal, Vincent Courtois, Daunik Lazro, Lucia Recio, Olivier Benoit……
Il apprend depuis 8 ans la musique indienne (tablas d’Inde du Nord).

voir toutes les participations de Edward Perraud

Certains d’entre eux commencent à être des habitués du festival au sein de leurs diverses formations. 5 musiciens, 5 curriculums vitae aussi riches que diversifiés, 5 personnalités majeures de l’improvisation française et au moins 5 façons de faire de la musique ensemble. C’est abstrait, concret, spectral, astral, planant, prévisible, surprenant… Enfin, n’en déplaise aux esprits chagrins toujours prompts à voir la paille dans l’œil du voisin, Hubbub est un groupe étonnant, indispensable et beau. Qu’on se le dise !

Some of them are becoming regular performers at the festival within their various musical ensembles. 5 musicians, 5 curriculum vitae as rich as diversified, 5 major actors of the French improvisation scene and at least 5 ways of playing music together. It’s abstract, concrete, spectral, astral, mind-blowing, predictable, amazing… So whether people like it or not, Hubbub is a surprising, essential and beautiful band.

http://ubbu.free.fr/

http://bdenzler.free.fr/
http://obenoitmusic.free.fr/pguionnet.htm
http://jeansebastienmariage.free.fr/
http://www.fredericblondy.net/
http://www.edwardperraud.com

2008
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production