du 22 au 27 août 2005

Olivier Benoit direction.

Olivier Benoit

Guitariste, compositeur chef d’orchestre et improvisateur né en 1969, Olivier Benoit investit aussi bien les champs de l’improvisation libre, de la musique expérimentale que ceux du jazz ou de la musique contemporaine et électronique. Il participe ainsi à des projets mêlant différentes disciplines : avec le chorégraphe David Flahaut, Karol Armitage (2001), la trapéziste Clémence Coconnier. Il joue solo, en duo, compte plusieurs formations au sein du Crime (Optronic, Electropus, IMAO, la pieuvre) et de Circum : Happy House, Circum Grand Orchestra, Hué (avec des musiciens vietnamiens)..., joue avec de nombreux musiciens : Christophe Marguet, Régis Huby, Bruno Chevillon, Sophie Agnel, Jean- Luc Guionnet, Joëlle Léandre (Figures Erotiques - et Quintet avec Simon Goubert, Jean-Luc Capozzo). Edward Perraud, Philippe Deschepper, Jacques Mahieux, Michel Doneda... Il a collaboré avec l ’ensemble Ars Nova pour un opéra contemporain dirigé par Philippe Nahon. Il joue dans de nombreux festivals et scènes en France et à l’étranger : Podgorica, Luz, Le Mans, Banlieues Bleues, Canton, Nankin, Wuhan, Madrid, Kiev, Bla (su), Helsinki, Hué, Clusone, Roccella Jonica, Brest, Bruxelles, Tallinn, Poitiers, Montreuil, Nantes, Lille...

voir toutes les participations de Olivier Benoit
Parmi tout ce que la musique improvisée compte de jeunes musiciens, Olivier Benoît est l’un des plus singuliers. À l’origine, il y a la scène lilloise, le CRIME et le collectif CIRCUM. Olivier Benoît multiplie les projets avec des géométries et des esthétiques très diverses. Souvent en duo (avec Sophie Agnel ou Jean-Luc Guionnet) il est aussi le " conducteur " de La Pieuvre, orchestre de 26 musiciens improvisateurs. Il joue régulièrement avec Bruno Chevillon, Christophe Marguet et Sébastien Texier, avec Joëlle Léandre et Thierry Madiot. Parallèlement, Olivier Benoît mène plusieurs projets pluridisciplinaires ("Météo" mêlant musique, vidéo, danse et sculpture).
Le stage qu’il propose ici sera mené avec un ensemble de 30 musiciens de tous horizons et sera axé sur son activité au sein de l’orchestre La Pieuvre. Héritier (mais déjà ailleurs) des piliers de la conduction : Butch Morris, John Zorn (Cobra), Barry Guy, ICP, son travail est fondamentalement basé sur l’improvisation. Un code gestuel simple mais efficace lui permettant tout en préservant un maximum de liberté pour chaque interprète de construire un moment musical cohérent. Pouvant aller de textures minimales et abstraites à d’impressionnantes explosions de fanfares, la palette sonore proposée par un ensemble aussi important est un outil incroyable s’il est mis dans de bonnes mains. Or, quiconque à déjà entendu Olivier Benoît le sait, celles-là le sont !
2005
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production