vendredi 25 avril 2008 // Noumatrouff // 20:30 // Entrée libre

Jean-Luc Cappozzo trompette, Eric Brochard contrebasse, Christian Rollet batterie.

Jean-Luc Cappozzo

C’est en 1954 que Jean-Luc Cappozzo est né à Belfort.
Après avoir débuté la trompette dans l’Harmonie de sa ville natale, il a travaillé conjointement le jazz et la musique classique.
Puis une rencontre avec l’accordéoniste diatonique Serge Desaunay lui a fait pratiquer aussi la musique traditionnelle.
La rencontre en 1984 avec Dizzy Gillespie qui l’invite à participer à son concert fut déterminante.
Il a obtenu en 1988 le diplôme d’état de professeur de jazz et enseigne alors l’improvisation dans la classe de trompette du CNSM de Lyon.
Il a participé à différentes formations du collectif de musiciens de l’ARFI.
Il a fait partie du 5tet “ L’Affrontement des Prétendants ” de Louis Sclavis et du Grand Lousadzak de Claude Tchamitchian.
Il joue dans le 5tet “ Pentacle ” de Sophia Domancich, le 4tet de Denis Fournier et le 5tet “ Fragments et suite lyrique ” de Joëlle Léandre.
Il a créé un quartet avec Jean Aussanaire, Rémi Charmasson et Bernard Santacruz et une pièce musicale « Du Vent chez Johannes » avec le quatuor à cordes Johannes.
Il a rejoint en 2005 l’orchestre mythique européen : le Globe Unity Orchestra. Il se produit avec le trio “ Apollo ” et compose divers duos avec les contrebassistes Joëlle Léandre ou Eric Brochard, la chanteuse Géraldine Keller, le batteur Paul Lovens, le tubiste Michel Godard, le pianiste Umberto Petrin et les trompettistes Axel Dörner ou Herb Robertson.
Grâce à sa puissance, son imagination, sa sonorité magnifique, la clarté de son phrasé, Jean-Luc Cappozzo est aujourd’hui l’un des trompettistes incontournables de la scène européenne et il est de plus en plus demandé.

voir toutes les participations de Jean-Luc Cappozzo

Eric Brochard

Eric Brochard débute la contrebasse dans la classe d’Andrée Ventre au C.N.R. de Poitiers, où il obtient son Diplôme d’Etudes Musicales. Il a perfectionné sa pratique instrumentale auprès de Jean-Paul Céléa,Bernard Cazauran, Bernard Salles ou Jorma Katronen, diversifié ses pratiques(musique contemporaine, musiques traditionnelles, musiques pour le théâtre, la danse, le cirque…), multiplié les collaborations avec les musiciens poitevins (Éric Groleau,Fabrice Barré, Charlène Martin, Fred Pouget, Claire Bergerault, Vincent Boisseau, Jean-Yves Monjauze, etc.) et les rencontres avec Claude Tchamitchian, Denis Colin, François Raulin, Ramon Lopez, Sylvain Kassap, Didier Petit, Scott Rosenberg, etc.
Résolument engagé sur la voie de l’improvisation libre, Il se dirige aujourd’hui vers des musiques plus organiques et aléatoires (parution de Solo I et II ),trio avec Jean Luc Guionnet (sax ;) et Edward Perraud (batt.),duo avec Claire Bergerault (chant, acc.), quartet avec Xavier Garcia, Hasse Poulsen et Guillaume Roy (alto),enregistrement de "Virtuel meeting" de Xavier Garcia (pour le label Signature-Radio France), quartet avec Ramon Lopez (batt.), Peppa Paivinnen (sax.)et Jorma Tapio (sax.), rencontres avec Bertrand Denzler (sax.), Tim Berne (sax.), Didier Petit, Jacques Bonaffé...

voir toutes les participations de Eric Brochard

Christian Rollet

Parallèlement à des études de philosophie, il étudie la batterie en autodidacte. Il devient musicien professionnel en 1968. De 1970 à 1973, il participe à plusieurs spectacles comme musicien de fosse ou de scène (Opéra de Lyon : ballet Pulsations de Vittorio Biaggi, TNP de Villeurbanne : Massacre à Paris de Patrice Cherreau, Goethe Institut : Heinriche Heine ARFI. Dès 1968, il devient et reste jusqu’à ce jour, le batteur du Workshop de Lyon. Plus de 700 concerts en Allemagne, Pays Balte, USA, Canada, Europe du sud, Moyen Orient, Afrique, tournées françaises et internationales. De 1970 à 1973, il joue avec François Tusques et Steve Lacy. En 1972, il fonde, avec Maurice Merle, la compagnie de théâtre musical La Carrérarie dans laquelle il cosigne et interprète des spectacles musicaux dont La Bataille, L’opéra Jub-Jub, Les passe-temps d’une pierre, Prem’s, deuze, derche, Les pieds nickelés à l’opéra, Jasette Glamour, La pêche à la souris, La petite parade de Staréwitch, Prismo. De 1973 à 1995, tournées en France, Italie, Suisse, Belgique, Canada (festival international de Vancouver), Japon (2 mois). Participation à trois RITEJ (75, 81, 85). Mise en scène du Roi démonté, opéra d’Alain Gibert et de Steve Waring. Batteur de la Marmite Infernale, du groupe E’Guijecri et de Vollat trois, depuis 1988.

voir toutes les participations de Christian Rollet
Eric Brochard assure la clôture de la résidence de cette année. Pour cela il a proposé la création de ce trio français. Christian Rollet, membre de l’ARFI des premiers jours, infatigable batteur du Workshop de Lyon (Sclavis, Autin, Merle, Bolcato, Aussanaire, etc). Jean-Luc Cappozzo, trompettiste flamboyant, nous l’avons suivi et accompagné durant plusieurs années avec et en dehors de l’ARFI. Il sera d’ailleurs de nouveau là l’été prochain au sein du Globe Unity Orchestra d’Alex von Schlippenbach.
Eric Brochard a donc composé un trio de free-jazz à la française, à l’ancienne avec tout ce qu’il faut d’amitié, de partage et d’histoire commune... Une belle façon de finir cette série consacrée aux contrebassistes par un retour aux sources : le jazz improvisé.
2008
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production