20:30 / 30 août 2002 / Noumatrouff

A la différence des autres trios à cordes dans le jazz improvisé (Arcado, String Trio of New York, trio de Vincent Courtois…), l’Amsterdam String Trio ne comporte pas de violon (seul Bach avait osé !). En effet, si l’on connaît bien à Mulhouse le violoncelle facétieux d’Ernst Reijseger et la contrebasse solide d’Ernst Glerum (Icp Tentet, Ex Orkest…), la seule participation alsacienne du merveilleux altiste Maurice Horshuis (qui a écrit la majorité des compositions du trio) date de 1980 au sein du septet de Fred Van Hove. Ce trio de musique de chambre mi-composée mi-improvisée dresse un inventaire de compositions capiteuses et malicieuses à l’image de ses protagonistes. Entre mélodies néo-schubertiennes, débordements impromptus et certains éléments de théâtre musical, fantaisies et stratégies propres à l’esprit batave, l’Amsterdam String Trio — dont les membres ont tous été associés de près ou de loin à l’aventure d’Icp — présente une identité de groupe acoustique immédiatement reconnaissable fortement ancrée dans ses coutumes locales, qui confère à sa démarche un franc-parler salutaire.
2002
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production