2ème concert / 28 août 2002 / Noumatrouff

Jean-Luc Cappozzo trompette, Bruno Chevillon contrebasse, Louis Sclavis clarinette, Vincent Courtois violoncelle, François Merville batterie.

Jean-Luc Cappozzo

C’est en 1954 que Jean-Luc Cappozzo est né à Belfort.
Après avoir débuté la trompette dans l’Harmonie de sa ville natale, il a travaillé conjointement le jazz et la musique classique.
Puis une rencontre avec l’accordéoniste diatonique Serge Desaunay lui a fait pratiquer aussi la musique traditionnelle.
La rencontre en 1984 avec Dizzy Gillespie qui l’invite à participer à son concert fut déterminante.
Il a obtenu en 1988 le diplôme d’état de professeur de jazz et enseigne alors l’improvisation dans la classe de trompette du CNSM de Lyon.
Il a participé à différentes formations du collectif de musiciens de l’ARFI.
Il a fait partie du 5tet “ L’Affrontement des Prétendants ” de Louis Sclavis et du Grand Lousadzak de Claude Tchamitchian.
Il joue dans le 5tet “ Pentacle ” de Sophia Domancich, le 4tet de Denis Fournier et le 5tet “ Fragments et suite lyrique ” de Joëlle Léandre.
Il a créé un quartet avec Jean Aussanaire, Rémi Charmasson et Bernard Santacruz et une pièce musicale « Du Vent chez Johannes » avec le quatuor à cordes Johannes.
Il a rejoint en 2005 l’orchestre mythique européen : le Globe Unity Orchestra. Il se produit avec le trio “ Apollo ” et compose divers duos avec les contrebassistes Joëlle Léandre ou Eric Brochard, la chanteuse Géraldine Keller, le batteur Paul Lovens, le tubiste Michel Godard, le pianiste Umberto Petrin et les trompettistes Axel Dörner ou Herb Robertson.
Grâce à sa puissance, son imagination, sa sonorité magnifique, la clarté de son phrasé, Jean-Luc Cappozzo est aujourd’hui l’un des trompettistes incontournables de la scène européenne et il est de plus en plus demandé.

voir toutes les participations de Jean-Luc Cappozzo

Bruno Chevillon

Contrebassiste français, né en 1959.
Bruno Chevillon a suivi une double formation puisqu’il sort diplômé des Beaux Arts en 1983 où il étudie la photographie, et pratique parallèlement la contrebasse classique auprès de Joseph Fabre au conservatoire d’Avignon. Il fait ses débuts dans le jazz en suivant la classe d’André Jaume, fait partie du GRIM, puis intègre le collectif Lyonnais l’ARFI où il fera une rencontre déterminante : celle de Louis Sclavis. Il sera par la suite associé à une grande partie des projets du clarinettiste.
Outre sa longue collaboration avec Sclavis, il joue avec les principaux musiciens du jazz moderne et des musiques improvisées françaises : Marc Ducret, Claude Barthélémy, Stéphan Oliva, François Corneloup, François Raulin, Laurent Dehors...
Essentiellement sideman, Bruno Chevillon s’épanouit toutefois aussi en solo, notamment dans un spectacle intitulé "Pier Paolo Pasolini ou la rage sublime". On le retrouve également aux côtés du chorégraphe Christian Rizzo sur certaines productions de la compagnie "L’association fragile".

— 
sources : wikipédia



voir toutes les participations de Bruno Chevillon
Dans la continuité de son travail en trio avec le contrebassiste Bruno Chevillon et le batteur François Merville, le saxophoniste-clarinettiste Louis Sclavis renoue avec un format d’orchestre fortement associé au patrimoine du jazz. Une couleur qui doit beaucoup à la présence du trompettiste Jean-Luc Cappozzo, que Sclavis apprécie pour sa capacité à jouer aussi bien « in » que « out ». Quant au violoncelliste Vincent Courtois, il se glisse dans ce contexte avec souplesse, changeant de « place » — et de rôle — en fonction des besoins de la musique, qui peut être tendre ou nostalgique. Fondamentalement dansante, exigeante et généreuse, elle sait toujours jouer avec la ritournelle et l’aubade. L’affrontement des prétendants cultive le goût de l’étrange et de l’insolite pour en faire un territoire créatif où musique traditionnelle, ancienne, contemporaine, improvisation et jazz aiment se mêler dans une quête de pureté sonore et d’émotion, en équilibre entre fluidité et énergies libérées.
2002
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production