18:00 / 26 août 2002 / Noumatrouff

Eric Brochard contrebasse, Vincent Boisseau clarinette, Eric Groleau batterie.

Eric Brochard

Eric Brochard débute la contrebasse dans la classe d’Andrée Ventre au C.N.R. de Poitiers, où il obtient son Diplôme d’Etudes Musicales. Il a perfectionné sa pratique instrumentale auprès de Jean-Paul Céléa,Bernard Cazauran, Bernard Salles ou Jorma Katronen, diversifié ses pratiques(musique contemporaine, musiques traditionnelles, musiques pour le théâtre, la danse, le cirque…), multiplié les collaborations avec les musiciens poitevins (Éric Groleau,Fabrice Barré, Charlène Martin, Fred Pouget, Claire Bergerault, Vincent Boisseau, Jean-Yves Monjauze, etc.) et les rencontres avec Claude Tchamitchian, Denis Colin, François Raulin, Ramon Lopez, Sylvain Kassap, Didier Petit, Scott Rosenberg, etc.
Résolument engagé sur la voie de l’improvisation libre, Il se dirige aujourd’hui vers des musiques plus organiques et aléatoires (parution de Solo I et II ),trio avec Jean Luc Guionnet (sax ;) et Edward Perraud (batt.),duo avec Claire Bergerault (chant, acc.), quartet avec Xavier Garcia, Hasse Poulsen et Guillaume Roy (alto),enregistrement de "Virtuel meeting" de Xavier Garcia (pour le label Signature-Radio France), quartet avec Ramon Lopez (batt.), Peppa Paivinnen (sax.)et Jorma Tapio (sax.), rencontres avec Bertrand Denzler (sax.), Tim Berne (sax.), Didier Petit, Jacques Bonaffé...

voir toutes les participations de Eric Brochard
« Une étonnante maturité, affirme Bernard Prouteau, le responsable du Carré Bleu à Poitiers, une écriture très actuelle, des improvisations au lyrisme chaleureux, une liberté de ton et de propos assumée avec beaucoup d’assurance ». Formé en 1998, ce trio témoigne de la saine créativité des jeunes générations. Forts d’expériences multiples (classique, jazz, musique traditionnelle…), Vincent Boisseau, Eric Brochard et Eric Groleau se passionnent pour les musiques improvisées et se font vite remarquer par les musiciens de passage, notamment par Claude Tchamitchian avec qui ils travaillent au sein du « Parkahuit » de Charlène Martin. Si le clarinettiste est à l’origine de l’O.E.U.F. (Orchestre Explosif Ultra Fêlé), le batteur a créé l’an dernier un quintet avec, entre autres, Sylvain Kassap et Dominique Pifarely, alors que le bassiste collabore aujourd’hui au « Large Ensemble » de Kassap et vient de monter un trio avec Jean-Luc Guionnet et Edward Perraud. En trio, ils retrouvent la précision fragile et l’épure des fraîches langueurs giuffriennes : luminosité des timbres, sens du détail et du silence, attirance équilatérale pour les formes libres.
2002
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production