2ème concert / 27 août 2003 / Noumatrouff

Christian Rollet batterie, Jean Aussanaire saxophone, Jean-Paul Autin saxophone, Jean Bolcato contrebasse.

Christian Rollet

Parallèlement à des études de philosophie, il étudie la batterie en autodidacte. Il devient musicien professionnel en 1968. De 1970 à 1973, il participe à plusieurs spectacles comme musicien de fosse ou de scène (Opéra de Lyon : ballet Pulsations de Vittorio Biaggi, TNP de Villeurbanne : Massacre à Paris de Patrice Cherreau, Goethe Institut : Heinriche Heine ARFI. Dès 1968, il devient et reste jusqu’à ce jour, le batteur du Workshop de Lyon. Plus de 700 concerts en Allemagne, Pays Balte, USA, Canada, Europe du sud, Moyen Orient, Afrique, tournées françaises et internationales. De 1970 à 1973, il joue avec François Tusques et Steve Lacy. En 1972, il fonde, avec Maurice Merle, la compagnie de théâtre musical La Carrérarie dans laquelle il cosigne et interprète des spectacles musicaux dont La Bataille, L’opéra Jub-Jub, Les passe-temps d’une pierre, Prem’s, deuze, derche, Les pieds nickelés à l’opéra, Jasette Glamour, La pêche à la souris, La petite parade de Staréwitch, Prismo. De 1973 à 1995, tournées en France, Italie, Suisse, Belgique, Canada (festival international de Vancouver), Japon (2 mois). Participation à trois RITEJ (75, 81, 85). Mise en scène du Roi démonté, opéra d’Alain Gibert et de Steve Waring. Batteur de la Marmite Infernale, du groupe E’Guijecri et de Vollat trois, depuis 1988.

voir toutes les participations de Christian Rollet

Jean Aussanaire

Né le 9 Avril 1961 à Pantin,
> de 1971 à 1978, études de clarinette au conservatoire de Nantes,
> de 1980 à 1986, études de musicologie à Tours, obtient la licence en 1984
> de 1986 à 1988, professeur de musique en collège
> de septembre 1988 à juin 1989, études avec Ed Sarath à l’Université du Michigan,
> élève de David Liebman, stages, cours particuliers, master class...

> stages avec, Steve Lacy, Didier Malherbe, Quest, Oregon...
> professeur à Jazz à Tours de 1990 à 2002.
> musicien professionnel depuis 1990, il fonde de nombreux groupes dont :
> Cache Cache, fondé en 1990 ce trio s’est produit dans tous les clubs de France, mais aussi dans les festivals, Le Mans, Grenoble, Assier, Perpignan, Montpellier, Coutances, Mulhouse...ainsi qu’à l’étranger, Finlande, Etats Unis, Belgique, Hongrie, Espagne, Norvège...Trois CD ont été enregistrés avec ce trio,"L’Océane" en 1992, "Tandems" en 1995(avec Ed Sarath en invité), "Cache Cache et Typo" en 1999.
> Jazz et Pinard, spectacle musico-dégustatif existe depuis 1994, avec Olivier Thémines(cl) et Guillaume Hazebrouck(piano), ainsi que des viticulteurs et des comédiens..
> La Crompagnie Eole, orchestre de rue qui a écumé les festivals de1997 à 2000.
> Trio Mico Nissim, avec également Olivier Thémines, que l’on a pu entendre au Petit Faucheux, aux Trinitaires, à l’AJMI (Avignon), à la MJC Terre Neuve de Dunkerque, au Jazz Club de Chalon, à la Cave Dimière(Argenteuil)...
> Compagnie Marouchka, danse contemporaine, où les musiciens deviennent aussi danseurs. Plusieurs créations, "Cantate" sur une musique de Steve Lacy, "OX OY", "L’oreille au vent", "La province de ma tête" sur des musiques originales.
Nouvelle création « Le Faune » en Décembre 2001 au Centre chorégraphique de Tours.
> Duos avec Guillaume Hazebrouck, programme Steve Lacy, Mal Waldron, Herbie Nichols...
> Duos avec Olivier Thémines, musiques d’Ornette Coleman et musiques improvisées. CD "Veines de Tuffeau" en 1997.
> MOB, un quartet consacré à la musique d’Ornette Coleman. Nombreux concerts en club et festivals. Cd sur le label AA Records en 2001.
> Participe activement aux activités de la Compagnie du Coin, "Harmonie l’Espérance de St Coin", pour la musique de rue, et Union musicale de St Coin pour un spectacle « la petite histoire de l’opérette » créé pendant l’été 2002 dans le cadre de Jours de Kiosques.
> Joue dans le quintet de Mico Nissim, avec J. Bolognesi, J.Mahieux, S.Boisseau

> en 1990, crée l’association Jazz Région Centre qui organise des boeufs et concerts pour les groupes de la région,
> en 1999, organise un festival de jazz à Rochecorbon (37) "Des moûts et des notes", troisième édition en Novembre 2001. En 2002 le festival a eût lieu dans une autre commune, Noizay.
> en 2000, organise un festival à Belle-isle en mer, "Notes à Belle-Isle". Cinq jours de musique principalement acoustique dans divers lieux de l’île.



voir toutes les participations de Jean Aussanaire

Jean Bolcato

30 ans de présence sur la scène internationale du Jazz, principalement avec le Workshop de Lyon et la Marmite Infernale. Il se produit également avec And his Orchestra (avec D. Lazro, C. Rollet), tournées en Finlande, au Portugal... Periferia (C. Zingaro, D. Lazro, S. Papadimitriou), le Quintet de Daunik Lazro, et en solo...

Développe depuis longtemps une passion pour le cinéma.
En 1965 rencontre avec Henri Langlois pour créer une filiale de la cinémathèque française à Bourg-en-Bresse.
En 1967 et 1968 réalise deux court-métrages de science-fiction le Papillon et la Rencontre.
A partir de 1979,dans le cadre des Nuits ARFI, improvise à la contrebasse sur des films rares de sa collection.
Depuis 1991, il crée avec le collectif ARFI des spectacles musicaux liés au cinéma, des ‘ciné-concerts’ : Toi Tarzan nous aussi , Tragédie au Cirque, Paris’Girls, Un Chien Andalou, cinérir’Arfi, avec Le Workshop de Lyon, Le cabinet du docteur Caligari, Felix le Chat, Alice in wonderland.
Compose également des musiques pour la télévision, la radio, le théâtre et la danse (F3, France-Culture, TNP, Attroupement 2, Chrysalide, D. Bagouet...)

Il collabore à plusieurs spectacles, créés avec l’Arfi :
La Grande Illusion, depuis janvier 2000, Les Hommes – création à Vaulx en Velin, puis tournée en France en 1999 (Festival Banlieue Bleue...), Bobobaboso créé en 1999 au Festival à Vaulx Jazz, spectacle musique et danse avec la Cie Maguy Marin à Bron et Décines en 1999 et 2000.

On le retrouve en solo pour le Banquet de Nefertiti au festival de Figeac, en duo avec Joëlle Léandre au Kafé-Myzik à Lyon en 2000, en trio Bee Bop au colloque R. Queneau au Luxembourg, en trio avec Michel Edelin à Valence.

Il participe à des créations avec diverses compagnies : L’Amour toute la nuit avec la Cie Ilotopie, tournée avec Pata Music de Norbert Stein (Allemagne).



voir toutes les participations de Jean Bolcato
Ce concert sera évidemment dédié au saxophoniste, compositeur et arrangeur Maurice Merle, décédé le 2 avril 2003 à Lyon, à l’âge de 57 ans, des suites d’un cancer. Maurice était l’un des créateurs de l’Arfi, du Workshop de Lyon et de la Marmite infernale. Précédemment fondateur du Jazz club du Puy- en-Velay, il était à l’origine de la Carrerarie, compagnie de Théâtre musical pour jeune public au sein de laquelle il a participé à la création de nombreux spectacles, et avait aussi été président du Collectif national des associations de jazz et musiques improvisées (CNAJMI). C’était l’un des compositeurs des spectacles ARFI autour du cinéma : Potemkine, Tarzan, Paris’ Girls, Tragédie au cirque et il avait écrit l’une des mélodies les plus poignantes du répertoire du Workshop, Chant bien fatal. Pour " Les chants d’Edith ", le dernier CD du Workshop sur label Arfi, il avait conçu des interludes et des arrangements autour de L’Accordéoniste, La Goualante du Pauvre Jean et Les Amants d’un Jour. Il est aujourd’hui " remplacé " au sein du quatuor lyonnais par Jean Aussanaire, saxophoniste et clarinettiste basé dans la région de Tours.
2003
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production