Dès le début des années 70, le saxophoniste et clarinettiste Yves Dormoy prenait part à diverses expériences d’improvisation libre (l’Ensemble d’Improvisation, puis Musique Aufhebung), s’inscrivant totalement dans le courant de la free music et privilégiant les rencontres (avec Armand Angster, Jean-Paul Céléa, Pablo Cueco…). Depuis 1996, il compose et réalise des musiques pour la radio (France Culture), le théâtre et le disque. L’occasion d’approfondir le concept d’une sorte d’improvisation (re)composée, de découvrir les technologies numériques et d’inventer dans ce mélange souffles-machines un lyrisme discret et fragile, une image sonore claire et travaillée avec soin, sans cliché ni effet de manches. S’inspirant aujourd’hui ouvertement des musiques " actuelles " (jungle, hip-hop, house…), fort de son expérience dans la programmation numérique, il retrouve deux de ses anciens compères : le percussionniste Pablo Cueco et Rodolphe Burger, chanteur du groupe légendaire Kat Onoma, ami du philosophe Jacques Derrida et créateur de la Dernière Bande, label où l’on croise Olivier Cadot, Alain Bashung ou James " Blood " Ulmer.
2003
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production