Chapelle Saint-Jean - 12:30

Sylvie Courvoisier, piano

Au lendemain de Cast-A-Net, projet collectif ou elle croise le fer avec quelques uns de ses plus fidèles compagnons d’aventures musicales, on retrouve la pianiste Sylvie Courvoisier en solo, pour la première fois dans l’histoire du festival. Si sa discographie ne révèle qu’un unique enregistrement solo “Signs and Epigrams“ en 2007, elle excelle pourtant dans cet exercice moins solitaire qu’il n’y parait. L’instrument, le public, la salle, tout est prétexte à un véritable jeu, d’autant plus fascinant qu’on le découvre en miroir à sa prestation de la veille dans un tout autre contexte. L’actuel directeur de Météo raconte que rarement il n’a été aussi subjugué par un concert que lors d’un solo de la pianiste suisse il y a une dizaine d’années à Strasbourg. Gageons que celui-ci devrait une nouvelle fois constituer un moment rare et dont on se souviendra longuement.

In the aftermath of Cast-A-Net, a collective project where she crosses the hook with some of her most faithful companions of musical adventures, we find pianist Sylvie Courvoisier solo, for the first time in the history of the festival. Although her discography reveals only a single solo recording "Signs and Epigrams" in 2007, she still excels in this less solitary exercise than it seems. The instrument, the audience, the room, everything is a pretext for a real game, all the more fascinating as it is mirrored in its performance of the day before in a completely different context. The current director of Météo reports that he has rarely been as enthralled by a concert as at a solo of the Swiss pianist there are ten years in Strasbourg. Let’s hope that it should once again be a rare moment and one that will be remembered at length.

MERCREDI 28 AOÛT
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production