24.08.2017 - La Fonderie/Université - 18:30 (entrée libre)

Après une formation classique de clarinettiste, la voie semblait toute tracée pour Isabelle Duthoit. C’était sans compter sur sa voix qu’elle décide de travailler, déformer et nourrir d’influences japonaises pour la sortir d’un carcan qui ne lui sied pas. Exubérante et pétillante, Isabelle rencontre Hild Sofie Tafjord au cours de sessions avec Zeitkratzer, modèle d’ensemble ouvert aux esthétiques les plus diverses. Émue par celle qui obtient de son cor amplifié autant de pulsations pernicieuses, d’élans virtuoses et d’explosions bruitistes, l’idée d’un duo mêlant féminité et rudesse, désir et précision, voix charnelle et électronique désincarnée émerge. Rencontre inédite !

_ _ _ _

After classical training as a clarinetist, it seemed as though Isabelle Duthoit’s path was planned out. But that wasn’t accounting for her voice, which she decided to work on, distort, and nurture with Japanese influences, all to rescue it from the constraints that did not suit her. Exuberant and bubbly, Isabelle met Hild Sofie Tafjord over the course of some sessions with Zeitkratzer, the very model of an ensemble open to the most diverse aesthetics. Moved by the sounds Tafjord could draw from her French horn, amplified by pernicious beats, virtuosic momentum, and noise explosions, Duthoit conceived of a duo combining femininity and severity, desire and precision, a sensual voice and disembodied electronics. An unprecedented collaboration !

JEUDI 24 AOÛT
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production