29.08.2015 - Noumatrouff - 19:00 (entrée libre)

Vocuhila, né d’un duo sax/batterie, se décline en trio avec contrebasse et une version électrique avec guitare supplémentaire. C’est cette dernière qui est présentée là, pendant naturel et régénéré des Contortions. Avis à ceux qui ne sont pas restés insensibles aux motifs chaloupés d’hier soir, ils pourront ici prolonger l’extatique transe à coups de contrepoints librement inspirés des failles ouvertes par Ornette Coleman et Sonny Rollins, pénétrés par des boucles asymétriques renvoyant autant à la techno qu’aux formes de diverses musiques urbaines africaines (high-life, jùjú, éthio-jazz). Let’s dance (bis) !

_ _ _ _

Vocuhila, born of a sax/drum duo, also transforms into a trio with bass and an electronic version with extra guitar. It is the latter that is presented here, a natural counterpart and regenerated from the Contorsions. Those who were moved by yesterday’s swaying motifs should note that they may extend the ecstatic trance here with strokes of counterpoint, loosely inspired by the vulnerabilities opened up by Ornette Colmen and Sonny Rollins. Penetrated by asymmetrical loops, they draw on techno as well as the various forms of urban African music (high-life, jùjú, éthio-jazz). Let’s dance (again) !

2015
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production