24 août 2006 // 21h // 3e concert // Noumatrouff

Pendant longtemps, le silence n’a été défini que comme absence. Celle du son, celle de la musique, celle de l’intention. Le Trio Sowari est (en partie) l’héritier de ceux qui ont cherché autre chose (AMM, Feldman, etc). Même si Bertrand Denzler a longtemps joué du jazz il se consacre désormais à des groupes plus ou moins improvisés (Hubbub, solo, Quatuor de saxophones). Phil Durrant fût un moment violoniste puis "ordinateuriste" ; c’est à dire qu’il produit et manipule du son via un ordinateur (avec John Butcher ou Thomas Lehn par exemple). Burkhard Beins est batteur de musiques improvisées en compagnie de Fred Frith, Sven-Ake Johansson ou Axel Dörner. Le Trio Sowari peut déconcerter les oreilles non-averties mais quelle expérience ! Pour peu que l’on accepte le "jeu", on entend une succession de sons en tranches plus ou moins épaisses et à l’agencement inhabituel. Au final, cette musique est un étonnant voyage où l’on approche parfois d’étranges rivages sans jamais les aborder et où il n’y a qu’à se laisser surprendre par les subtiles variations du paysage.
2006
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production