Réunion de trois figures essentielles de l’improvisation française, Pourtant les Cimes ouvre la porte à l’imaginaire et dévoile une nature secrète : on peut imaginer un oiseau ici, là une allure – quelques pas, un feuillage dans le vent. C’est un haïku du poète japonais Bashô qui inspire les quatre séquences qui figurent sur leur premier enregistrement, métaphore parfaite à l’esprit qui les anime tant humainement qu’artistiquement :

Une Lune vive.
Pourtant
Les Cimes des arbres
Retiennent la pluie.

Leur second disque, enregistré en public et sorti au printemps, est d’une beauté désarmante et d’une puissance poétique rare. On a hâte d’y être.

_ _ _ _

Bringing together three essential figures in the French improvisation scene, Pourtant les Cimes opens the door to imagination and reveals a secret nature : one might imagine a bird here, a presence there – a few steps, some foliage in the wind. The four sequences that figure on their début recording were inspired by a haiku by the Japanese poet Bashô, a perfect metaphor for the spirit that moves them : The moon passes quickly. / Treetops are still holding / the rain.
Their second disk, recorded live and released in the spring, is disarmingly beautiful and carries a rare poetic power. We are very much looking forward to it.

2014
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production