du 20 au 24 août 2012, Mulhouse

Jacques Di Donato a en commun avec quelques complices (Lubat, Perrone, Sclavis, Charles, etc.) d’avoir commencé par écumer les écoles de village, les bancs de touche d’orchestre de bal, les studios infestés de requins, les sous-sols de conservatoire, etc. La musique avec ce qui lui reste de fonction sociale, d’engagement humain, d’artisanat furieux. Depuis, chacun a suivi son chemin. Sur le sien, "Dido" a tenu pendant près de vingt ans les rênes de la classe de clarinette du CNSM de Lyon : ce fût le quotidien (et plusieurs dizaines de jeunes musiciens). Autour et au centre, il y a toujours une immense curiosité, l’amour de la musique dans toute sa diversité. Il n’y a qu’à regarder les 10 années de programmation du festival Fruits de Mhère pour prendre la mesure de cette ouverture d’esprit.
En stage, Jacques Di Donato œuvre en poète pragmatique. Ne jamais perdre de vue et d’écoute la musique en train de se faire et être attentif au monde, aux autres, à soi-même. Un stage avec un tel artiste dépasse largement la simple leçon de musique (ce qui déjà ne serait pas rien !) c’est carrément une invitation à vivre, à penser et à jouer dans la joie et le plaisir du partage… Santé !

si vous aimez :
Le jazz, le rock, l’impro, Mozart et Naked City, Barney Bigard, Pierre Boulez et Jacques Di Donato, les mélodies, les sons, l’espace, la liberté, la musique…

ce qu’il en dit :
Improvisation libre !!! Improviser c’est s’autoriser. Rechercher une manière intuitive de voir, sentir et entendre les " choses". Créer un état sensible qui "agite" notre imaginaire et dans un geste exacerbé, s’autoriser à voyager à l’intérieur d’une composition en temps réel où le corps et l’écoute sont partie prenante d’une résonance approuvée.

2012
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production