26.08.2011 - Chapelle Saint-Jean - 12:30

Rencontre que l’on n’ose pas qualifier « d’au sommet » vu la modestie qui caractérise ces artistes. Et pourtant, le premier est un monument de notre improvisation hexagonale, la seconde l’une de ces éternelles émergeantes (vous savez, les gens sans âge qui ont toujours été là). Ils ont souhaité jouer ensemble pour la première fois, la chapelle s’y prête particulièrement. Le saxophone guttural et rugueux de Lazro répondra à merveille à la voix, au souffle, à la gorge de Duthoit. Peut-être la clarinette sera aussi sollicitée, elle en maîtrise le son et le langage à la perfection. Bref, un moment d’improvisation dans toute sa nudité, sa radicalité, son imprédictibilité.

An extraordinary encounter with extremely modest artists. The first is a monument of French improvisation, the second is one of the everlasting emerging artist (you know, people without an age, who have always been there). They wished to perform together for the first time, the chapel is the perfect place. Lazro’s guttural and rough saxophone will echoe beautifully to Duthot’s voice, wisper, throat. Maybe the clarinet will appear too -she masters the sound and language perfectly. A nude, radical, impredictable improvisation moment.

ENTRÉE LIBRE

2011
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production