21:00 - 1er concert - Noumatrouff

Comment introduire un tel concert ?
Tout d’abord, c’est une histoire d’amitié et de fidélité. La fidélité de ce festival à Jean-François Pauvros, le respect d’un parcours, d’une intégrité, d’une liberté. L’amitié de Jean-François Pauvros pour Arto Lindsay dont celui qui écrit ces lignes ne sait pas grand-chose, sauf qu’elle est suffisante pour que Lindsay ait accepté de venir partager la scène en presque clôture du festival. Arto Lindsay et Jean-François Pauvros ont des parcours parallèles que seuls les aléas de la célébrité ont hiérarchisés.
Du premier, on retiendra bien évidemment l’activité dans l’underground newyorkais de la fin des années 70 (DNA, Lounge Lizards, Basquiat, Warhol, Goldin) et de nombreuses productions pop (en particulier au Brésil). Et puis ce son de guitare, cette voix…
Le second ne peut pas être, ni avoir été, underground, parce qu’il est justement hors du ground, pas en dessous, pas au dessus, probablement ailleurs… Hors genre, hors style mais avec la plus grande classe qu’aucun guitariste improvisateur à cheveux longs n’ait jamais eu.

ps. Allez à la Fondation Beyeler (Bâle) découvrir la rétrospective Basquiat, et pensez à (re)voir "son" film Downtown 81, Arto Lindsay y est formidable…

Tarif : 20€ la soirée
Tarif Carte Culture : 5,5€

2010
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production