Du 23 au 27 août 2010 - Conservatoire de Mulhouse

Frédéric Blondy piano.

Frédéric Blondy

Après des études de Mathématiques et Physique à l’université de Bordeaux, Frédéric Blondy se consacre entièrement à l’étude du piano. Tout d’abord à travers le jazz puis à travers des études classiques menées à Bordeaux, au Conservatoire National, puis à Paris en compagnie de Marie-Christine Calvet, au Centre International de Piano, où il a pu approfondir son approche “corporelle” de l’instrument.

En tant qu’improvisateur, Frédéric Blondy s’est produit dans de nombreux festivals et salles de concerts en Europe, en Amérique du Nord, au Moyen-Orient et en Asie. Il a eu l’occasion de travailler avec de nombreux musiciens tels que Paul Lovens, Rhodri Davies, Lê Quan Ninh, Michel Doneda, Joëlle Léandre, Urs Leimgruber, Thomas Lehn, Daunik Lazro, Radu Malfatti, John Tilbury, Otomo Yoshihide, Gustafsson,.... et de développer un travail approfondi en formation avec des groupes tels que Hubbub, Ethos.



voir toutes les participations de Frédéric Blondy

Improvisation, les enjeux d’une création collective

23-27 août 2010
Tous niveaux, tous instruments

"La richesse de l’improvisation c’est avant tout la mise en place d’une élaboration collective où notre imaginaire vient s’enrichir de la présence de l’autre, de son vocabulaire, de ses idées et impulsions..."

Rares sont les pianistes d’improvisation ayant maintenu en parallèle aux techniques étendues une pratique aussi intense du clavier lui-même. Dans cette confrontation des techniques, Frédéric Blondy réussit avec brio à construire une musique qui, tout en étant référencée (Ligeti en particulier), n’en demeure pas moins éminemment singulière.
Révélé au sein de Hubbub, groupe phare de l’improvisation hexagonale, il pratique l’improvisation comme nécessité et urgence absolues. Il a également animé pendant plusieurs années les workshops d’improvisation dans le fameux lieu montreuillois Les Instants Chavirés. Le plaisir de jouer, le jeu collectif, l’écoute, etc. sont au cœur d’un travail qui oscille intelligemment entre énergie et retenue. Brillant en solo, c’est principalement en groupe que son inventivité prend son essor, c’est pourquoi il a décidé de placer ce stage sous le signe de l’altérité, de l’improvisation comme "écriture" collective.

2010
 
© Mulhouse Music Festival - Accès privé
Site réalisé par Antipole & Fiat Lux Production